Le label d'Etat "Bâtiments à Énergie Positive et Réduction Carbone", aussi appelé label E+C-, permet d'évaluer non seulement la performance énergétique d'un bâtiment, mais aussi sa performance environnementale. Zoom sur cette nouvelle labellisation.

Un objectif s'inscrivant dans la RE2020

Depuis 2015, un travail de concertation a été mené entre les organismes professionnels et les pouvoirs publics afin d'aboutir à la création du label "Bâtiments à Énergie Positive et Réduction Carbone". Officiellement lancé le 17 novembre 2016 par le ministère du Logement, ce nouveau label est inclus dans la RE2020 (réglementation environnementale). Suite à ce lancement, une expérimentation nationale a eu lieu pour définir les contours de cette future réglementation thermique.

Dans un contexte de généralisation des bâtiments bas carbone, le label E+C- a pour caractéristique d'évaluer la performance environnementale des bâtiments en plus de leur performance énergétique. Il repose donc sur de nouvelles méthodes de calcul et de nouveaux indicateurs.

Comment fonctionne le label E+C- ?

Ce label regroupe 2 indicateurs : le bilan BEPOS et le bilan carbone.

L'indicateur « Bilan BEPOS »

L'indicateur « Bilan BEPOS » (Bâtiment à Energie Positive) mesure la capacité du bâtiment à consommer l'énergie qu'il produit. Il correspond à la consommation d'énergie primaire non renouvelable du bâtiment, diminuée de la quantité d'énergie renouvelable ou de récupération produite et injectée dans le réseau par la construction (quantité d'énergie photovoltaïque exportée).

Une des nouveautés consiste également à introduire dans le bilan énergétique, de manière forfaitaire dans un premier temps, les autres usages immobiliers et mobiliers non pris en compte dans la réglementation thermique 2012. Afin de tenir compte de la spécificité des différentes typologies de bâtiment, des usages et des facteurs géographiques, quatre niveaux sont prévus, d'un niveau de base accessible jusqu'à un bâtiment avec un bilan énergétique nul.

L'indicateur « Carbone »

Pour la performance environnementale, la nouveauté repose sur une analyse du cycle de vie qui portera sur un calcul des émissions de gaz à effet de serre, d'une part sur la totalité du bâtiment et d'autre part sur l'ensemble de produits de construction et des équipements du bâtiment. Deux niveaux maximaux sont prévus : Carbone 1 et Carbone 2 sur une durée de vie de 50 ans (kgéqCO2/m²SDP).

Le label E+C- consiste donc à combiner l'indicateur Énergie (Energie 1 à 4) et l'indicateur Carbone (Carbone 1 et 2), définissant ainsi huit niveaux.

Le développement durable étant au cœur des préoccupations de notre groupe, notre filiale Ataraxia Promotion a obtenu la labellisation E+C- sur son programme Le Molière situé à Angers (49).